La philosophie de la Trame

Laissé à lui-même, sans intervention extérieure, le corps a naturellement tendance à se guérir. Le corps, chaque cellule, chacune de ses particules, contient le programme nécessaire pour se guérir. «Physiologiquement, la cellule «sait» exactement en chaque instant comment elle doit réagir, quels échanges métaboliques elle doit accomplir, quelles réactions chimiques, quel mode communication elle doit adapter, etc. pour mener à bout sa mission qui est de vivre».1 L'autonomie de  la cellule permet la cohésion globale.

L'information contenue dans ce programme circule sur la trame. Les cellules, les organes,  le corps entier, tous les êtres, tout ce qui existe, en sont animés, conscientisés.

Il peut toutefois arriver que l'accès à l'information soit limitée par des blocages. Ce qui provoque la maladie et empêche la guérison. Il peut même arriver que la trame soit endommagée, trouée. L'usage de drogues dures peut créer ce genre de problème. La guérison est alors très difficile.

L'action du mental provoque des blocages. Nous les hommes avons la capacité de nous remémorer nos problèmes, de revivre nos souffrances passées. À chaque retour sur le passé, nous épaississons les blocages en place et en ajoutons de  nouveaux. Ce processus inconscient nous protège temporairement en nous enfermant. Nos ambitions, nos inquiétudes, nos attentes, nos attachements nous aveuglent et nous coupent du message initial. «Nous devenons des robots, sans peine ni gloire».2

Dans notre société moderne où tout doit se faire rapidement, les gens n'apprennent pas à écouter leur corps et recherchent l'aide extérieure. Ils s’accommodent bien de l’interventionisme des thérapeutes, abandonnant leur autonomie et niant la capacité de leur corps de se guérir lui-même. Plusieurs magasinent les soins et recherchent la guérison immédiate. Non satisfaits des résultats instantanés d'un soin, ils consultent un, deux, trois autres thérapeutes en quelques  jours. Cette stratégie ne peut que créer le chaos énergétique. Le client devient totalement dépendant.

Il est démontré en physique quantique que la perception que nous avons de notre univers dépend du point de vue de l'observateur. Il en est ainsi dans nos relations. Cela s'applique aussi à la relation du thérapeute avec son patient.

Le thérapeute cherche à soulager un symptôme. Il perçoit et analyse le patient à travers sa vision, son ressenti, teintés de ses expériences et de son savoir. Le patient qui verrait deux thérapeutes la même journée pourrait entendre deux diagnostiques et recevoir deux traitements opposés. Pourtant les deux thérapeutes auraient raison puisque leurs points de vue diffèrent.

Le praticien de la Trame reste neutre, sans intervention mentale, sans analyse, sans diagnostic. L'art de la Trame ne cherche pas à soulager, elle rend simplement l'information accessible au corps, aux organes, aux cellules. La Trame permet au corps de se guérir lui-même. Elle n'est donc pas une thérapeutique. Quelque soit le symptôme du client, le praticien exécute les mêmes 16 gestes.

Par contre La Trame est le plus puissant moyen de changement et de guérison. La Trame est le grand ménage qui donne accès à son essence profonde et naturelle. L'intelligence du corps surpasse toutes capacités des thérapeutes. Le corps reconnaît son programme, s'y branche naturellement et se soigne lui-même. L'information à nouveau disponible, le corps, les organes, les cellules s'harmonisent. La santé revient. Le client trouve sa place et entre en harmonie avec l'environnement. La conscience revient.

Le client de la Trame doit s’attendre à changer. Qui ne s’est jamais fermé les yeux pour ne pas voir les images qui lui faisaient mal; bouché les oreilles pour ne pas entendre les mots qui le blessaient; bouché le nez pour ne pas sentir les odeurs qui l’incommodaient; isolé, enfermé pour ne être touché par une personne qu’il ne pouvait sentir? Pour chacune de ces réactions, le corps agit à l’insu de la personne et crée une maladie qui l’empêche de voir, d’entendre, de sentir, de communiquer, de bouger, etc. Ces blocages sécurisent mais ne règlent jamais une situation. Si vous ne voulez pas changer, ne recevez pas une Trame.

L'art de la Trame reconnaît et respecte la capacité du corps  à s'auto guérir. L'art de la Trame reconnaît et respecte l'autonomie du client.

G.L.

_______________________

  1. 1.Vive le péricarde libre, de Montserrat Gascon, éditions A.L.T.E.S.S., p.18

  2. 2.Vive le péricarde libre, de Montserrat Gascon, éditions A.L.T.E.S.S., p.94

Informations légales Copyright @ 2010
 
Recevez une Trame
 
Qu’est-ce que la Trame?
 
En quoi consiste une séance de Trame?
 
Qui devrait recevoir une Trame?
 
Textes intéressants
 
Philosophie de la Trame