La Divine Matrice

de Gregg Braden

Éditions Ariane, 2007

«On pourrait comparer la Divine Matrice à une couverture cosmique commençant et finissant dans l'inconnu et couvrant tout l'intervalle. Cette couverture comporte plusieurs couches profondes et se trouve déjà en place partout, en tout temps. Notre corps, notre vie et tout ce que nous connaissons existe et a lieu dans ses fibres. De notre création aquatique dans l'utérus de notre mère jusqu'à nos mariages, nos divorces, nos amitiés et nos carrières, tout ce dont nous faisons l'expérience est comparable à des « plis » dans la couverture.

D'un point de vue quantique, on peut comparer tout atome de matière, un brin d'herbe, notre corps, la planète et ce qui existe au-delà, à une « perturbation » dans le tissu de cette couverture spatiotemporelle. Ce n'est donc peut-être pas une coïncidence si les anciennes traditions spirituelles et poétiques décrivent l'existence d'une façon assez similaire. Les Veda, par exemple, parlent d'un champ unifié de « pure conscience » dans lequel baigne toute la création. Selon ces traditions, nos pensées, nos sentiments, nos émotions et nos croyances, ainsi que tous les jugements que ces dernières suscitent, sont des perturbations, des interruptions dans un champ qui autrement serait calme et immobile

page xix

Informations légales Copyright @ 2010
 
Recevez une Trame
 
Qu’est-ce que la Trame?
 
En quoi consiste une séance de Trame?
 
Qui devrait recevoir une Trame?
 
Textes intéressants
 
Philosophie de la Trame